Oct8ne : le retour de l’humain dans la vente en ligne

Oct8ne : le retour de l’humain dans la vente en ligne

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages

Plus les circuits de vente s’automatisent et plus les clients regrettent le bon vieux temps où l’on discutait avec un vendeur avant de se décider à acheter. Oct8ne réconcilie les mondes virtuels et réels en réintroduisant de l’humain dans la vente en ligne.

Récemment, des enseignes de la grande distribution ont annoncé la future ouverture de magasins sans vendeurs ni caissiers. Il suffit de prendre les produits que l’on souhaite et de sortir, le paiement est alors effectué automatiquement via une appli sur son téléphone portable. Révolutionnaire ? Pas vraiment. D’ailleurs cette innovation ne réjouit pas bon nombre de consommateurs qui, de plus en plus, réclament une présence humaine capable de les conseiller. C’est ainsi que les sites internet commerciaux qui, auparavant, supprimaient le chaînon humain dans la relation produit-client mettent désormais en place des « chatbots », ces petites fenêtres de dialogue entre l’internaute et le vendeur (qu’il soit humain ou virtuel).

Outre le fait que certains chatbots nous obligent à discuter avec un ordinateur à la conversation souvent limitée, il n’est pas toujours simple de poser une question précise en n’utilisant que des mots écrits. Dans une vraie boutique, on peut montrer le détail d’un produit, comparer avec un objet similaire, les examiner sous tous les angles. C’est sur ce point qu’Oct8ne se démarque des chatbots, en ajoutant le son et l’image !

Bonjour, et après ?

Nous sommes tous déjà tombés sur un chatbot :
“Bonjour. Je m’appelle Guillaume et je suis votre conseiller. Puis-je vous aider ?”
“Bonjour, je me demandais si le troisième slot en partant de la gauche (au dos, sous la sortie hdmi, à droite de ce qui semble être la grille du ventilateur), permettait de brancher tous types de périphériques usb…”

Pas la peine de développer. Certaines choses sont beaucoup plus faciles à montrer qu’à décrire en mots. C’est là qu’Oct8ne apporte un réel service en permettant d’échanger des images, d’interagir en direct sur ces images (à l’aide d’un stylo virtuel), d’échanger des documents et même de se voir ou parler en live. Au-delà du simple dialogue commercial, il est ainsi possible de faire par exemple des démonstrations pour que le client voit précisément comment un produit fonctionne.

Evidemment, une telle interactivité est trop complexe à gérer pour des conseillers virtuels. Oct8ne nécessite donc des employés dédiés. Génial pour les consommateurs mais pas forcément facile à gérer pour les entreprises. Du coup, Oct8ne a prévu des solutions pour éviter que les conseillers soient submergés par les demandes des clients.

Contrairement à un chatbot classique, Oct8ne ne se met pas en route à chaque visite d’un internaute. On peut ainsi le déclencher uniquement sur demande d’un client, de la même manière que nous ferions dans un magasin. Mais on peut aussi filtrer les demandes à l’aide de critères définis à l’avance. Par exemple, le réserver à certains types de produits ou pour accélérer des ventes flash.

Autre intérêt d’Oct8ne, c’est que chaque fenêtre de dialogue identifie le client de façon individuelle et garde tout l’historique. On peut ainsi zapper tranquillement d’un client à l’autre, ou le recontacter plus tard sans perdre le moindre détail des échanges précédents.

La variété des caractéristiques d’Oct8ne peut ainsi se montrer utile bien au-delà de la vente. Aide à la mise en service d’un produit, démonstration de ses capacités, mais aussi identification d’un éventuel dysfonctionnement : Oct8ne s’avère donc aussi efficace dans le cadre d’une hotline.
 

Pas étonnant alors de voir que ce nouveau genre de chatbot a déjà séduit de nombreux sites commerciaux. D’abord sur le continent américain (Oct8ne est un enfant de la Silicon Valley) et désormais en Europe. Des marques comme L’Oréal, Leroy-Merlin, Petclic, Mobiprix, JC Hotels en sont déjà clients. Plus surprenant, le moteur de recherche DooFinder ou le centre de formation Avefor utilisent aussi Oct8ne. Cela en dit long sur les domaines d’application de cet outil.

 

 

Testez l’outil gratuitement pendant 14 jours
puis profitez de l’offre exclusive -20%
sur les offres LYTE et PRO durant les 6 prochains mois
avec le code MJMEDIA2018.

Je teste gratuitement !

 



Vous aimez cet article ? Partagez-le !
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Partages
Axel Belliard

Axel Belliard est diplômé d’une grande école de commerce et d’une école de journalisme. Il a été rédacteur en chef de plusieurs magasines spécialisés dans des secteurs comme les travaux publics ou les jeux vidéo. Il anime également des ateliers d’écriture.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
error: Ce contenu est protégé !!