Les peintures hyperréalistes de Kim Young-Sung - Mj Media
165582
post-template-default,single,single-post,postid-165582,single-format-standard,qode-core-1.0.2,ajax_fade,page_not_loaded,,capri child-child-ver-1.0.0,capri-ver-1.8, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,grid_1200,woocommerce_installed,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Les peintures hyperréalistes de Kim Young-Sung

Les peintures hyperréalistes de Kim Young-Sung

L’artiste coréen Kim Young-Sung réalise des œuvres étonnantes de poissons et d’insectes confrontés à un monde insolite, éloigné de leur environnement naturel et totalement en désaccord avec le milieu où ils vivent.

Il dénonce volontairement le manque de respect que les humains ont avec les animaux qui leur servent de cobayes : “ils sont utilisés par les zoos ou traités comme des objets”.

Dans sa série de peintures “Rien – La vie – L’objet” représentant des insectes et des petits animaux, Kim démontre qu’ils ne sont pas faits pour être vus (le verre), enfermés (le bocal), mangés (la cuillère) ou servir d’outils (le boulon)… et qu’ils ont une âme !

Ses modèles sont vivants. Son terrain de chasse est la nature.

Il travaille environ 13 heures par jour et ne dort que 5 heures par nuit.

Il expose ses peintures aux Etats-Unis, en Suisse, à Singapour et en Chine et travaille actuellement sur un projet de sculptures de photos imprimées en 3D.

Young-Sung Kim’s hyperreal paintings

Korean Young-Sung Kim produces hyperreal paintings of contrasting subject matters to illustrate the differences between the living and the material.

The coexistence of objects representing life and object, such as a frog and a metal spoon, analyse the desolation of modern society thus revealing humanity’s negligence of life towards other living things. Animals exist in the same environment as humans but are viewed in a lower hierarchy, often as food or decorative elements.

Kim maintains that the animals in his paintings are representative of today’s society where humans seem to be living happy, stable lives, but are in fact adapting to survive in a confined space that is completely exposed to others.

Suivez-le sur/Follow him on :
Facebook
Twitter
Pinterest

No Comments

Post a Comment